Après vous avoir dévoilé notre top 5 des aliments anti-cellulite et fait découvrir les ultrasons avec leurs bienfaits sur la minceur. Aujourd’hui, nous avons fait appel à un expert Advance Beauty pour nous éclairer sur ce qui se cache derrière la cellulite. Nous la constatons dans le miroir ou lorsque l’on se pince les cuisses par exemple, mais comprenons ensemble d’où elle provient. 

La cellulite, la cellulite, mais qu’est ce donc ?

Tout d’abord, on se rassure la cellulite n’est pas un problème de santé. Il s’agit d’un problème purement esthétique qui nous ennuie, nous les femmes. Ce n’est pas terrible en soit, mais ce n’est pas bien joli. La peau d’orange a cet aspect en relief, en creux et en dénivelé (on croirait presque que l’on parle d’un joli paysage) à causse des cellules graisseuses.

Les capitons peuvent alors être d’intensité plus ou moins forte. Ils se localisent principalement sur les fesses et les cuisses. C’est effectivement dans ces zones où cellules graisseuses sont les plus réfractaires vis-à-vis des régimes et de l’activité physique. Pourquoi ? Et bien, car elles possèdent des récepteurs qui leur ordonnent de stocker plutôt que de déstocker les graisses. C’est le propre de la femme qui est programmée ainsi en vue d’une grossesse.

Les différents types de cellulite

Comme nous l’avon vu différents facteurs peuvent être à l’origine de la cellulite. Face aux spécificités de chaque corps plusieurs types de cellulite existent.

Ainsi, on distingue 4 grades de sévérité de la cellulite :

  • Grade 0 : il n’y a pas de capiton apparant, même lorsque vous vous pincez la peau.
  • Grade 1 : il y a un aspect capitonné seulement lorsque vous vous pincez.
  • Grade 2 : il y a un aspect capitonné lorsque vous êtes debout, mais qui disparaît lorsque vous êtes couché (super pas de cellulite sur la serviette de plage).
  • Grade 3 : il y a un aspect capitonné debout et couché (mince…).

Et de ce fait, 3 types de cellulite :

  • La cellulite adipeuse : elle est liée à un excès de gras. N’étant pas dure au touché, elle n’est généralement pas douloureuse.
  • La cellulite acqueuse : comme son nom l’indique, elle est liée à un excès d’eau. Souvent assimilée à la rétention d’eau et à la désagréable sensation de jambes lourdes.
  • La cellulite fibreuse : elle est la mieux installée… Elle est malheureusement la plus difficile à faire partir et parfois douloureuse.

Ces trois types de cellulites peuvent se retrouver chez une même personne à différents degrés et à différents endroits.

Pour en savoir plus sur les techniques brevetées d’Advance Beauty qui atténuent cette cellulite c’est par ici.

Q
1

Prendre rendez-vous avec votre experte en haute technologie beauté

Projet
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right
M